Des astuces et des conseils pour la cuisine

Cuisine

Comment préparer le bifteck d’aloyau ?

Le bifteck d’aloyau est met dont la cuisson semble un peu complexe pour beaucoup. Portant,  sa préparation répond à un cheminement bien précis qui, une fois suivi, vous permet de disposer d’un bifteck bien cuit et assez succulent. Comment préparer le bifteck d’aloyau ? La réponse à cette question sera la substance de notre de cet article.

Le bifteck d’aloyau : de quoi s’agit-il ?

L’aloyau et connu pour être un morceau de bœuf que l’on coupe le long des reins. Elle est encore nommée le travers ou le râble. Il faut dire que l’aloyau comprend le filet et la bavette d’aloyau. Parlant des bavettes, il en existe deux autres qui sont entre autres la bavette de flanchet et la bavette à pot-au-feu. Le bifteck d’aloyau est le morceau parfait pour un barbecue de qualité. Il est encore appelé T-bone et constitue un contre-filet non-désossé qui est coupé par le biais d’un filet mignon. Tous ces facteurs font que le bifteck d’aloyau est parfait pour le barbecue.

A lire également : Organisation pendaison de crémaillère et idées cadeaux

Aussi, le bifteck de contre-filet représente la partie de l’aloyau désossé. Il est une viande plus résistante et plus ferme que le faux-filet. Il peut être coupé en de petites tranches ou en des tranches épaisses que vous pouvez griller ou poêler. Il est important que la viande d’aloyau soit d’un beau rouge. En plus d’être foncée, cette viande se doit d’être entourée de graisse blanche.

Lire également : Comment se faire livrer l'apéritif à domicile en 30 minutes ?

Comment faire cuire le bifteck d’aloyau ?

La préparation du bifteck d’aloyau se fait suivant un processus assez simple. Pour la cuisson, il peut être grillé à gaz ou à charbon de bois en pot-de-feu, à la broche ou en brochettes. Il peut être aussi poêlé, rôti, braisé. Notons que la bavette est imbue d’un goût de noisette. Afin d’optimiser davantage le goût, vous pouvez mariner l’aloyau dans la préparation que vous aurez choisie.

Une cuisson à gaz

Lorsque vous optez pour un grillage à gaz, il faut que vous retiriez le steak de votre congélateur au moins une demi-heure avant le démarrage de la cuisson. Cet état de chose lui permettra de bénéficier d’une température ambiante et de cuire de façon uniforme et rapide. Il vous faut ensuite procéder à la coupure de tous les excès de graisses tout en y laissant tout de même un peu. Cela permet à tout le  jus de ne pas s’évaporer ou s’échapper.

La cuisson proprement dite

Il faut ici assaisonner les différents côtés de votre steak en y ajoutant du sel, des poivrons et quelques épices aromatiques.  Pour un maximum de saveurs et de goûts, faites un assaisonnement avec un frottement sec avant le début de la cuisson. Vous pouvez opter pour le marinage. Il vous faudra chauffer au préalable et à forte température avec le couvercle vers le bas. S’il s’agit d’un steak épais il vous faudra saisir les deux côtés pour lui éviter de trop cuire.

Lorsque la température est au haut niveau, il est recommandé que vous saisissiez vos steaks 2 minutes au moins de chaque côté avec le couvercle. Si vous constatez que les steaks sont dorés de tous les cotés, il vous suffira de les faire glisser vers la partie froide du gril. Continuez le grillage jusqu’à la cuisson totale de vos steaks. Pour que la viande soit tendre, nous vous recommandons de cuire vos steaks moyennement.