Des astuces et des conseils pour la cuisine

Actu

Quelles sont les différences entre bio et naturel ?

Ces dernières années, le naturel et le bio sont de plus en plus populaires en France. Que ce soit dans l’alimentation ou dans les cosmétiques, ces articles séduisent, et ce, malgré leurs prix élevés. Cependant, il existe des différences entre les aliments et cosmétiques bio et naturels, souvent méconnues du grand public. Nous verrons donc dans cet article les distinctions entre ces deux types de produits, ainsi que comment les différencier des aliments et cosmétiques classiques.

Qu’est-ce que le bio ?

Le terme “bio” désigne les articles contenant majoritairement des ingrédients d’origine biologique. Pour s’assurer de cela, les aliments et cosmétiques sont soumis à de nombreux tests tout au long de leur production. On retrouve principalement ce terme dans l’alimentation et les articles cosmétiques et d’hygiène, mais il est également présent dans les produits d’entretien et ménagers. Le mode de production biologique n’utilise pas d’éléments chimiques ou de pesticides, comme c’est le cas dans le mode de production conventionnel. On reconnaît les denrées bio grâce à de nombreux labels, qui sont différents en fonction des articles.

A voir aussi : La gelée royale : comment la consommer ?

En ce qui concerne l’alimentaire, on a tous déjà vu le petit logo vert “AB” sur des articles. Il s’agit du logo Agriculture Biologique, créé en 1985. Ce logo garantit que le produit a subi une batterie de tests tout au long de sa production, et qu’il est conforme aux normes strictes de l’alimentation bio. L’une de ces normes est le fait que le produit doit être composé au moins à 95 % d’ingrédients issus d’un mode de production biologique. Il peut aussi y avoir la mention “agriculture biologique”, ou bien “produit issu de l’agriculture biologique”.

Il y a aussi le logo européen Bio Europe. Ce label a été créé en 2010 et il est moins strict que l’appellation AB français. Pour être certain d’acheter un produit avec le moins de produits chimiques et de pesticides possible, il faut donc privilégier les articles dont la culture, la production et la transformation ont été faites sur le sol français.

A lire également : Comment estimer la valeur d'une bouteille de vin ?

En ce qui concerne les cosmétiques, il existe de nombreux labels privés comme :

  • ECOCERT
  • Cosmébio
  • COSMOS NATURAL
  • BIO
  • ECO
  • Nature et Progrès
  • NaTrue.

Face à tous ces labels ayant chacun des critères différents à respecter, le consommateur peut être perdu et ne pas savoir à quoi ils correspondent.

Qu’est-ce que le naturel ?

Le terme “naturel” désigne ce qui provient de la nature. Cela peut être des aliments ou cosmétiques d’origine animale, végétale, ou même minérale. On peut dire qu’un article est naturel lorsqu’il est composé à 95 % d’ingrédients d’origine naturelle. Ces produits peuvent avoir été transformés, et ne pas être dans leur forme d’origine, telle qu’on pourrait la retrouver dans la nature. Cependant, ils n’auront pas subi de traitement chimique, et ne contiendront pas plus de 5 % de produits non-naturels.

Mais ça, c’est seulement la théorie : il n’existe à ce jour aucune labellisation officielle pour les produits naturels et ces pourcentages ne sont donc pas obligatoires. Les produits peuvent donc être dits « naturels », mais contenir des ingrédients conçus en utilisant des composants chimiques.

Il y a peu de temps, la charte Cosmébio a créé un label COSMOS NATURAL. Cette appellation interdit plus de 5 % de composants indésirables, comme des OMG, des silicones, ou encore des PEG… Cependant, ce label n’est pas encore assez développé, c’est donc la plupart du temps au consommateur de vérifier par lui-même d’où proviennent les choses qu’il achète.

Quelles sont les différences entre bio et naturel

Attention au greenwashing !

Il paraît simple de faire la différence entre des aliments et cosmétiques naturels, bio et classiques, mais c’est loin d’être le cas. En effet, de plus en plus de marques utilisent la technique du greenwashing. C’est une technique qui consiste à mettre la mention “bio” ou “naturel” sur leurs produits alors que ce n’est en réalité pas vrai. Pour les produits biologiques, il est plus simple de vérifier qu’il y ait bien un label AB, mais c’est plus compliqué pour la cosmétique naturelle et les sociétés en profitent.

Souvent, les consommateurs ne savent pas lire les ingrédients au dos des articles, et les marques en profitent en utilisant des emballages de couleur verte, par exemple, ou en ajoutant des logos de labels qui n’existent pas. Tout cela dans le but d’induire le consommateur en erreur et d’augmenter leurs ventes. Pour être certain de ce que vous achetez, apprenez à lire ce qui est écrit sur les articles. Il est généralement possible d’identifier les ingrédients et l’origine du produit. Par exemple, sur des poivres bio, on peut voir le lieu d’où provient le poivre.

Les outils pour connaître les ingrédients des produits

Si vous ne savez pas lire les composants sur les fiches articles, il existe des outils qui pourront vous aider à voir quel est le pourcentage d’ingrédients d’origine naturelle dans le produit.

Il y a tout d’abord des applications mobiles, avec lesquelles vous pouvez scanner le code barre d’un article. L’application vous donne ensuite la liste des composants, ainsi qu’une note sur dix, en fonction du nombre d’ingrédients naturels ou biologiques. Il existe différentes applications de ce genre, où vous pouvez cocher ce qui vous intéresse dans un produit, et avoir une note personnalisée en fonction de tout cela. Les applications de ce genre les plus connues et qui fonctionnent le mieux pour l’alimentaire sont Yuka et myLabel. Pour les cosmétiques, préférez INCI Beauty et Mireille.

Si un produit est récent, ou que vous ne le trouvez tout simplement pas sur ces différentes applications, il existe une autre solution très pratique pour connaître la toxicité des cosmétiques, bien que cela prenne plus de temps. Cette solution est un site internet, laveritesurlescosmetiques.com, qui permet de rechercher chaque ingrédient un par un et de voir si c’est un ingrédient naturel ou non.

Ce site peut également vous être utile si vous cherchez juste un ingrédient en particulier. Sur ce site, il est aussi possible de remplir une “fiche produit” avec tous les ingrédients de l’article. Le site vous donnera ensuite une note globale, en prenant en compte tous les composants que vous avez listés.

Bio vs naturel : des critères de certification différents

Lorsque l’on évoque les produits naturels et bio, il faut parler des certifications. Effectivement, ces dernières vous permettent d’être sûr que les ingrédients sont bien naturels ou biologiques.

La certification bio en France est réalisée par l’organisme Ecocert. Pour obtenir ce label, le produit doit contenir au moins 95 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. Cela veut dire que tous ces ingrédients ont été cultivés sans pesticides ni engrais chimiques, dans le but de préserver la biodiversité et la santé humaine. Tous les producteurs doivent aussi respecter certaines règles pour garantir une qualité supérieure du produit fini.

Les labels naturels, quant à eux, sont beaucoup moins réglementés. Il existe néanmoins quelques organismes qui s’y intéressent comme Cosmébio ou Nature.

Les avantages et les limites du choix entre bio et naturel

Le choix entre produits naturels ou biologiques peut dépendre de plusieurs critères. Toutefois, vous devez savoir que chaque type a ses avantages et ses inconvénients.

Si vous êtes préoccupé par l’impact écologique, le choix des produits bio semble être une évidence. Les certifications accordées aux producteurs garantissent effectivement que certaines réglementations ont été respectées, ce qui réduit considérablement l’utilisation de pesticides chimiques.

Les aliments biologiques sont souvent cultivés localement. Cela signifie qu’ils ne parcourront pas des milliers de kilomètres pour arriver sur votre table et cela entraîne donc une réduction significative des émissions polluantes engendrées par leur transport.

Côté cosmétiques, l’avantage d’utiliser des produits naturels est la certitude qu’il n’y aura aucun produit chimique artificiel dans la composition du produit final.

Choisir uniquement des produits bios peut aussi présenter certaines limites, notamment concernant le coût plus élevé associé à ces types d’achats. Il existe aussi une question liée au goût : certains consommateurs peuvent être habitués à un type particulier d’alimentation (par exemple avec du sucre ajouté). Or cette option leur sera difficilement proposée chez les producteurs bios.

Quant aux cosmétiques naturels, ils sont souvent moins efficaces que leurs homologues synthétiques pour traiter certains problèmes spécifiques tels que les problèmes de peau. Vous devez faire un choix en connaissance de cause, en prenant en compte tous les avantages et limites associés aux différents types de produits disponibles sur le marché.