Des astuces et des conseils pour la cuisine

À quelle occasion pouvez-vous boire du rhum ?
Actu

À quelle occasion pouvez-vous boire du rhum ?

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est le rhum, sachez qu’il s’agit d’une boisson alcoolisée. Composée de plusieurs facettes, cette eau-de-vie est disponible en plusieurs saveurs. Il faut noter que le rhum est encore connu sous le nom de rhum pur jus de canne. Que faut-il savoir concernant le rhum ? Continuez la lecture de cet article pour en savoir davantage.

Quel est le processus d’élaboration du rhum ?

Comme il a été dit plus haut, le rhum est une eau-de-vie faite à base de canne à sucre. Cependant, il faut noter que la fabrication de cette dernière est très difficile. Pour ce faire, il faut avoir les accessoires nécessaires pour une bonne distillation. L’élaboration du rhum passe par un processus très bien établi. Pour commencer, il faut opter pour une bonne canne à sucre.

A lire également : Les meilleures idées de menus pour les fêtes et les grandes occasions

Le choix de la canne à sucre est une étape importante dans l’élaboration du rhum. C’est à cause du sucre contenu dans cette plante qu’elle est souvent utilisée pour la production du rhum. Ensuite viendra l’étape de la fermentation. C’est à ce niveau que va se faire le grand travail. C’est au cours de la fermentation que l’arôme de votre rhum va se déterminer.

Quand pouvez-vous servir du rhum ?

Étant une boisson alcoolisée, le rhum peut être servi à n’importe quelle occasion. Ainsi, vous pouvez consommer du rhum au cours d’une soirée, ou d’un grand événement. Il faut noter que cette boisson peut être combinée à bien d’autres cocktails. Vous pouvez avoir des duos tels que le rhum et le cocktail. Ce mélange permet d’avoir des boissons comme le punch.

A lire en complément : Les secrets pour réussir votre pain maison

Les différents types de rhum et leurs caractéristiques

Le rhum est une boisson qui peut être produite à partir de différents types de cannes à sucre et selon divers processus. Les différents procédés peuvent donner des résultats très variés en termes de goût, couleur et arôme.

Les rhums blancs sont les plus courants sur le marché. Ils ont un goût neutre et leur production est relativement rapide. Ce type de rhum est idéal pour la préparation des cocktails tels que le mojito ou le daiquiri.

Les rhums ambrés sont produits en vieillissant les rhums blancs dans des fûts de chêne pendant plusieurs mois, voire années, ce qui leur confère une coloration ambrée ainsi qu’un léger arrière-goût boisé. Ces rhums conviennent assez bien aux cocktails, mais aussi purs comme digestifs.

Les rhums vieux subissent un vieillissement prolongé dans les fûts, au cours duquel ils acquièrent une saveur complexe avec des nuances fruitées ou épicées selon la région où ils ont été produits. Il s’agit d’une boisson très appréciée par les connaisseurs qui l’apprécieront pure après le repas ou accompagnant un cigare.

Les rhums arrangés sont obtenus par infusion de fruits (ananas, vanille…) ou d’épices dans du rhum pendant plusieurs mois, voire années, afin d’en extraire leurs parfums naturels. Il s’agit là encore d’un domaine où chaque producteur donne libre cours à son imagination culinaire. Les rhums arrangés se consomment en apéritif ou comme digestif.

Le choix du rhum dépendra de l’occasion et des goûts de chacun. Des rhums blancs pour les cocktails rafraîchissants aux rhums vieux pour accompagner un cigare entre amis, il y en a pour tous les palais !

Les accords mets et rhum : comment choisir les meilleurs accompagnements

Pour bien choisir les accompagnements de votre rhum, il faut prendre en compte la richesse des saveurs du breuvage. Effectivement, selon les arômes et le vieillissement du rhum choisi, certains plats seront plus ou moins adaptés.

Par exemple, un rhum blanc sera parfait pour accompagner des fruits de mer ou une salade fraîcheur. Le caractère fruité et léger de ce type de rhum se mariera à merveille avec des notes iodées ou acidulées.

À l’inverse, un rhum ambré ou vieux se prêtera mieux à des mets plus corsés comme une viande rouge grillée ou des desserts au chocolat noir. Les notes boisées et épicées apporteront une belle complexité aux accords culinaires.

Vous devez penser à la texture en bouche du plat choisi : s’il est gras et riche comme un fromage, par exemple, optez plutôt pour un rhum sec qui réveillera les papilles sans alourdir le palais.

N’hésitez pas à tester plusieurs associations avant de trouver celle qui vous convient le mieux ! Les goûts étant propres à chacun, il peut être intéressant d’explorer différentes pistes pour trouver la combinaison idéale entre vos mets préférés et votre choix de rhums.