Des astuces et des conseils pour la cuisine

Des astuces et des conseils pour la cuisine

Des astuces et des conseils pour la cuisine

Equipement

Quel couteau japonais pour quel usage ?

Il existe plusieurs couteaux japonais, chacun possède sa spécificité et son utilité. En effet, les Japonais disposent d’un très grand talon dans la fabrication des lames tranchantes et esthétiques. Non seulement ils ont conçu le katana, mais ils fabriquent également des couteaux de cuisine d’exception et qui trônent fièrement dans les cuisines des amateurs de belles lames. Alors, si vous voulez vous mettre aux fourneaux mais ne savez pas quel couteau japonais utiliser pour quel usage, suivez le guide. Vous allez découvrir les différents couteaux japonais et leurs utilisations.

A découvrir également : Découvrir la torréfaction artisanale

Les couteaux japonais pour bien travailler la viande

Les lames japonaises sont connues pour être exceptionnellement tranchantes. Ces lames sont adaptées pour travailler la viande. Alors, pour découper une viande de bête entière, vous devez vous munir d’un couteau à grandes dimensions. Ainsi, le Sujihiki est plus adapté aux travaux sur de gros morceaux de viande grâce à sa longue lame dotée d’une grande précision qui permet des découpes de qualité.

Quand vous devez préparer des volailles, vous pouvez vous servir de deux types de couteaux japonais, notamment le couteau damas Honesuki qui est doté d’une lame damassée idéale pour les petites volailles et les oiseaux de petite taille. Pour les volailles ayant une taille plus imposante, notamment les poulardes, les dindes ou encore les chapons et les faisans, il est recommandé d’utiliser un Garasuki. Ce couteau est adapté pour désosser les carcasses sans trop de difficulté.

Lire également : Hachoir à viande professionnel : comment choisir ?

Le Honesuki et le Grasuki sont tous les deux fait en acier de damas, ce qui leur confère non seulement des motifs extraordinaires, mais également une grande résistance. En effet, le carbone permet de rendre la lame plus dure.

Pour hacher, couper et trancher les morceaux de viande, vous pouvez vous servir du Santoku et du Gyuto. Dotées d’une grande polyvalence, ces types de couteaux vous permettent de réaliser toutes les découpes sur tous les types d’aliments, notamment les viandes, les poissons, les légumes ou encore les fruits. Pour hacher la viande, dans le cas d’un tartare, un Deba est plus adapté. Ce couteau est également adapté pour couper les têtes des poissons et les préparer.

Les avantages des couteaux japonais en acier de damas

La majorité des couteaux japonais sont dotés d’une lame en acier de damas. Ce type de lame est très connu pour sa grande résistance et son tranchant d’exception. Les couteaux en acier damassé disposent d’un style original grâce aux motifs exceptionnels de leurs lames. Aussi, les couteaux de cuisine japonais en acier damassé sont très résistants et peuvent donc être utilisés dans les découpes des viandes en gros morceaux, c’est d’ailleurs l’une des caractéristiques très appréciées chez cette lame.

En outre, la facilité d’entretien est également l’un des avantages principaux du couteau en acier de damas. En effet, les alliages, notamment l’inox et le carbone vous assurent un entretien facile. Toutefois, il est conseillé de vérifier l’état de votre couteau et de l’aiguiser quand la lame est émoussée. Pour le nettoyage, le couteau en acier de damas peut être placé dans le lave-vaisselle.