Des astuces et des conseils pour la cuisine

Actu

Le lablabi, un plat économique et facile à préparer !

Décembre est là avec toute sa fraicheur. En hiver, les jours deviennent de plus en plus froids. Et quand il fait froid, il faut savourer un délicieux plat de Lablabi. Ce plat tunisien est apprécié de tous les Tunisiens sans exception. C’est une spécialité de la saison de froid. Dans cet article, nous découvrirons ensemble cette spécialité de la gastronomie tunisienne.

Le Lablabi, plat de l’hiver

Le lablabi, dont le nom vient du mot turc « leblebi », qui signifie pois chiches rôtis, est le meilleur remède tunisien contre le froid. Incontournable et populaire, ce plat tunisien est à l’origine un repas militaire probablement introduit en Tunisie par des soldats ottomans. Il a été rapidement adopté puis adapté aux goûts et aux réalités du pays avant de devenir le plat le plus populaire. En effet, outre sa valeur nutritive, cette soupe est délicieuse.

A voir aussi : Pourquoi consommer les produits fermiers ?

C’est un régal idéal pour les hivers tunisiens : il réchauffe le corps et aide à se renforcer par les temps de fraicheur. En 2009, suite aux nombreux reportages diffusés par les médias, le New York Times a recommandé aux jeunes étudiants de consommer ce plat afin de faire connaitre la gastronomie tunisienne. Alors le lablabi, accompagnée de pain et de sauce béchamel au cumin, est servi dans tous les restaurants tunisiens, mais aussi dans les pays du monde entier.

Très pratique, le lablabi est un plat de qualité

Très célèbre au-delà des frontières tunisiennes, ce plat typique est une soupe de pois chiches. Très nutritif, ce fameux plat est facile à réaliser. Non seulement, il est très abordable, mais par les temps de froids, il vous réchauffera. Pour élaborer cette recette, vous devrez simplement avoir les ingrédients nécessaires. En gros, ces ingrédients ne sont pas chers, ils sont accessibles à tous.

A lire également : Comment choisir son traiteur pour mariage ?

De plus, la préparation du lablabi est vraiment facile, c’est une recette qui n’a rien de compliqué dans sa préparation. Voici une recette simple pour faire du lablabi pour deux personnes.

Ingrédients :

  • 100 g de pois-chiches trempés la veille de la préparation,
  • un à deux œufs coulants,
  • 1 cuillerée à soupe d’harissa maison,
  • 1 cuillerée à soupe de cumin,
  • une à deux gousses d’ail pilée,
  • 10 cl d’huile d’olive,
  • du thon et du sel,
  • 1/2 ou 1/4 de pain de la veille ou même de 2 à trois jours,
  • un filet de jus de citron ou de vinaigre.

Préparation

Une fois que vous avez trempé les pois chiches la veille, le jour de la préparation, vous les cuisez dans une cocotte contenant deux litres d’eau avec l’ail. Vous devez également émietter le pain en fonction de votre appétit et les disposer dans un récipient suffisamment profond pour que vous puissiez y manger. Ensuite, il faut arroser les pois-chiches préparés. Après cela, vous devez diluer l’harissa et le répandre sur les pois-chiches. Vous y mettez également le cumin, le thon, le sel et les œufs ébouillantés dans l’eau durant 2 à 3 minutes. Vous devez enfin arroser le tout du jus de citron ou du vinaigre et d’un filet d’huile. Votre lablabi est prêt pour être servi.

Épicé ou pas, ce plat typique de la gastronomie tunisienne se décore selon les envies de chacun. Mais une chose est sûre, c’est que tout le monde en est fan et spécialement pendant l’hiver. Pour un plat plus complet et savoureux, vous pouvez également ajouter quelques olives noires ou vertes pour garnir le plat. C’est un plat copieux à partager en famille ou entre amis.

Un repas nutritif et pas cher

En raison de l’exode massif des années 1970, le lablabi était autrefois un repas consommé les matins froids et pluvieux dans les communautés pauvres et densément peuplées. Il s’est répandu dans toutes les villes du pays, en gagnant les beaux quartiers, et les habitants ont commencé à manger le lablabi, accompagné de pain à toute heure de la journée. D’ailleurs, les Tunisiens qui reviennent des soirées au petit matin avaient l’habitude de manger du lablabi pour clôturer leur nuit.

En effet, tout le monde sait que c’est dans les coins vieillots de la ville que le meilleur lablabi est fait. Le repas a été surnommé « la nourriture de la populace ». Vendu dans la rue, il est l’une des soupes populaires que vous pouvez trouver partout en Tunisie, même à une heure tardive. En plus, son rapport qualité/prix constitue l’une de ses qualités importantes. Ce mets est généralement commercialisé à moins de 2 euros et son prix varie selon la garniture. Il est savouré et apprécié par des personnes de toutes les catégories socio-professionnelles, même les classes supérieures.

Selon votre budget, vous pouvez enrichir votre plat en lui ajoutant du thon et/ou des œufs. Il faut ensuite bien mélanger le repas, servi dans un plat fait en terre creux nabeulien. Le mélange renvoie le bruit de l’entrechoquement des cuillères, comme la promesse d’une agréable sensation chaude et piquante. Ça chauffe, ça cale et ça nourrit. Avec son goût vif et épicé, de plus en plus de jeunes en deviennent addicts.