Des astuces et des conseils pour la cuisine

Equipement

Découvrir la torréfaction artisanale

Le café est l’une des boissons les plus consommées au quotidien qui compte une multitude d’adeptes. Et si on l’aime autant, son goût unique en est pour quelque chose. C’est là qu’intervient le processus de torréfaction qui n’est autre que l’art du véritable café. Pour libérer tous les arômes du grain de café, la méthode artisanale est idéale. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la torréfaction artisanale.

Qu’est-ce que la torréfaction et en quoi consiste-t-elle ?

La torréfaction est simplement l’art de cuire les grains de café verts dépourvus de saveurs afin d’en développer les arômes. En effet, aucun café ne saurait être consommé sans au préalable avoir été torréfié. Ainsi, la torréfaction artisanale consiste à utiliser une machine, le torréfacteur pour cuire les grains de café et rendre le produit final exceptionnel. Il s’agit en quelque sorte de déshydrater par la chaleur le café pour développer les arômes qu’il contient. Pour en savoir plus, avec Le grenier de Marie et Anaïs.

A voir aussi : 5 raisons d’utiliser une friteuse sans huile

De ce fait, chaque café requiert un niveau de torréfaction qui lui est propre pour en extraire les meilleures saveurs. Certains grains sont parfaits quand ils sont soumis à une forte chaleur alors que d’autres préfèrent une torréfaction beaucoup plus douce.

Quel est le procédé pour une torréfaction artisanale réussie ?

Lire également : Magic Vac Maxima 2, FoodSaver V2860-I ou Crenova VS100S : quelle machine sous vide choisir ?

Pour le petit déjeuner, le café est un incontournable qui est consommé même en cours de journée pour se rebooster un peu. Pour cela, il est essentiel que celui-ci soit de bonne qualité, donc bien torréfié. Ainsi, tout au long de sa cuisson, le café passe par plusieurs étapes dont la durée varie selon le café et la machine utilisée. Après la sélection de vos grains de café et leur préparation, suivent :

  • La cuisson avec une évaporation de l’eau ;
  • La caramélisation qui marque le début de la coloration des grains ;
  • Le développement, l’étape où se forme la diversité d’arôme.

Après tout ceci, un temps de refroidissement est essentiel pour s’assurer de la présence du gaz porteur d’arôme.

Quelles sont les intensités de torréfaction artisanale ?

Pour obtenir le meilleur café, deux façons sont utilisées au moment de la torréfaction artisanale. Il s’agit de la torréfaction en robe de moine et de la torréfaction italienne. La première qui est la préférée de nombreux français offre un café à mi-chemin entre l’amertume et l’acidité. Pour ce qui est de la deuxième, est d’une intensité poussée pour un café très corsé idéal pour des ristrettos.

 

Share and Enjoy !

0Shares
0 0 0

0 0 0