Des astuces et des conseils pour la cuisine

Cuisine

Pourquoi cuisiner au miel de printemps ?

Les propriétés antiseptiques et antibactériennes du miel de printemps sont l’une des raisons pour lesquelles le produit est autant apprécié. Il ne s’agit-là cependant que de quelques vertus parmi les innombrables que possède cette substance. Nombreuses sont en effet les personnes qui se servent de ce type de miel comme d’un ingrédient de cuisine. Pour quelles raisons le font-elles ?

Miel de printemps : un goût particulier

Si autant de personnes apprécient le miel de printemps, c’est surtout pour sa saveur. Il s’agit en effet d’un produit qui a un goût fruité avec des notes légèrement acidulées. Le miel de printemps peut donc servir à la réalisation de certaines de vos recettes pâtissières.

A lire aussi : La fabrication du rhum arrangé : les meilleures recettes

Ce qui rend intéressante l’utilisation de ce produit en pâtisserie est le taux peu élevé de calories qu’il renferme. En effet, 100 grammes de miel contiennent environ 300 kcals. Notez par ailleurs qu’il s’agit d’une substance qui peut constituer un excellent substitut au sucre. Il possède en effet, un pouvoir sucrant assez fort. Dans une recette où vous aurez besoin de 150 g de sucre par exemple, vous n’aurez à utiliser que 100 grammes de miel de printemps.

Vous pouvez également vous en servir pour composer des recettes sucré-salé que vos convives apprécieront certainement. Elle peut notamment vous être utile pour mariner vos viandes grillées ou encore pour la préparation d’une vinaigrette ou d’une sauce.

A découvrir également : Réveillon pas cher : quelle recette de viande choisir ?

Miel de printemps : quelques recettes simples et abordables

Alors que certains miels ont des antiseptiques (plus d’information sur AstuceSante), d’autres servent à séduire les papilles de vos invités avec des recettes qui sortent de l’ordinaire.

Recette de chèvre fraîche au miel de printemps et aux pommes

Pour 4 personnes, vous aurez besoin de :

  • 150 g de miel de printemps ;
  • 100 g de pignons de pins ;
  • 4 pommes ;
  • 2 fromages de chèvre frais ;
  • Du jus d’un citron.

Pour cette recette, il faudra d’abord couper les pommes en quatre après les avoir lavées puis essuyées. Vous n’aurez pas ici besoin de peler les fruits. Après les avoir débarrassées de leurs pépins, découpez chaque quartier de pomme en lamelles très fines et régulières. Placez-les dans un saladier puis arrosez-les du jus de citron pour éviter l’oxydation.

Découpez vos fromages en fines tranches, puis répartissez-les en les faisant chevaucher dans 4 assiettes. Faites ensuite doucement chauffer dans une casserole votre miel de printemps. Versez-le sur vos tranches de fromages ainsi que sur les lamelles de pomme.

Faites dorer légèrement les pignons de pin. Ornez-en ensuite votre préparation et servez-la sans attendre.

Recette de souris d’agneau marinée au miel de printemps, à la coriandre, à la mauricienne et à la cannelle

Pour une recette que pourront partager deux personnes, vous aurez besoin de :

  • 900 g de souris d’agneau ;
  • 11 g de menthe fraîche ;
  • 5 g de coriandre fraîche ;
  • 4 gousses d’ail ;
  • 3 branches de thym ;
  • 1 cuillère à soupe de miel de printemps ;
  • 1 petit verre d’huile de colza bio ;
  • 1 bâton de cannelle ;
  • ½ cuillère à café de cannelle moulue ;
  • De la fleur de sel ;
  • Du poivre du moulin

Mettez en marche votre four et préchauffez-le à 200°C à chaleur tournante. Versez l’huile, la cannelle moulue, la coriandre, l’ail dégermé, la menthe et une cuillère à café de poivre et de fleur de sel dans un robot. Mixez le tout jusqu’à l’obtention d’un mélange vert.

Alignez les souris dans le plat destiné à être placé au four puis badigeonnez-les du miel de printemps et du mélange d’herbes. Après les avoir parsemés de thym, salez et poivrez-les légèrement puis enfournez-les pendant une quinzaine de minutes à 200°C.

Après cette première cuisson, enfournez la viande pendant 1h15 à 160°C. Il faudra veiller à ce que la viande soit chaque fois, bien arrosée de son jus. De même, elle doit être recouverte, durant les 10 dernières minutes de cuisson de papier alu.

Servez votre plat chaud au miel de printemps et accompagnez de crudités.

Les bienfaits santé du miel de printemps

Le miel de printemps est bien plus qu’un simple édulcorant. Il possède une multitude de vertus pour la santé qui justifient son utilisation en cuisine à des fins thérapeutiques.

Le miel de printemps est un excellent antioxydant naturel grâce à sa composition riche en flavonoïdes et en acides phénoliques. Ces composés permettent de lutter contre les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire et préviennent ainsi certains types de cancers, comme celui du côlon ou du sein.

Le miel de printemps est aussi doté de propriétés antibactériennes. En effet, il contient une enzyme appelée glucose oxydase qui produit, au contact des bactéries présentes dans notre organisme, un peroxyde d’hydrogène aux vertus antiseptiques reconnues depuis longtemps par la médecine traditionnelle chinoise.

Saviez-vous que consommer régulièrement du miel peut aider à soulager les maux de gorge ? Cela s’explique par ses propriétés anti-inflammatoires et apaisantes sur les muqueuses.

Bien entendu, afin que ces effets bénéfiques soient perceptibles, il faut faire en sorte de conserver toutes ses qualités nutritionnelles intactes.

Attention toutefois : si vous souffrez d’une allergie au pollen, évitez la consommation du miel issu des fleurs dont vous êtes allergique car ce dernier peut contenir des traces potentiellement dangereuses.

Le miel de printemps est non seulement une bombe de saveurs pour vos plats, mais il offre aussi un véritable concentré de bienfaits qui contribuent à votre santé. Alors n’hésitez plus et utilisez-le en cuisine avec précaution pour donner du pep’s à vos recettes !

Comment choisir et conserver son miel de printemps

Choisir et conserver son miel de printemps peut sembler être une tâche facile, mais il y a quelques éléments à prendre en compte pour s’assurer d’avoir un produit de qualité qui conserve toutes ses propriétés nutritionnelles intactes.

Il faut choisir du miel cru plutôt que du miel pasteurisé car ce dernier a subi des traitements thermiques qui ont altéré sa composition. Le miel cru est simplement extrait des rayons par centrifugation ou pressage et n’a pas été chauffé.

Il est aussi recommandé de préférer les producteurs locaux afin d’être sûr que le miel provient bien des fleurs locales et qu’il n’a pas été mélangé avec du miel importé.

Pour savoir si le miel de printemps est de bonne qualité, vérifiez sa texture. Il doit être liquide mais épais, sans cristallisation excessive ni présence d’une mousse à la surface. La couleur peut varier selon les fleurs butinées par les abeilles : plus la couleur sera claire, plus le goût sera doux.

Une fois acheté, il faut stocker son pot dans un endroit sec et frais (idéalement entre 10°C et 20°C) à l’abri de la lumière directe pour éviter toute altération due aux UV. Évitez aussi tout contact avec l’eau ou l’humidité qui pourrait favoriser la fermentation.

Si votre miel de printemps commence à cristalliser au fil du temps, ne vous inquiétez pas : cela est tout à fait normal et n’altère en rien sa qualité. Vous pouvez simplement le placer dans un bain-marie pour le liquéfier doucement.

Choisir et conserver son miel de printemps demande un peu d’attention mais permet de profiter pleinement des vertus nutritionnelles qu’il peut offrir. Alors suivez nos conseils et régalez-vous !